Coordonnées

28, avenue de la Gare
74100 ANNEMASSE

Tél. : 04 50 92 53 02
E-Mail : Paroisse
Site : Paroisse

Permanence

En suspens pour le moment

Livre du Centenaire

  1. La Réforme en Chablais
  2. Mornex et sa chapelle
  3. Erection du Temple
    d'Annemasse
  4. La paroisse de 1895
    à 1921
  5. L'entre-deux guerres
  6. La guerre et la paroisse
  7. L'après-guerre
  8. Dans le temple rénové
  9. Aujourd'hui ou presque
  10. Cent ans d'existence
  11. Annexe I
  12. Annexe II

Eglise Protestante Unie du Genevois et Giffre


Annexe II

Extraits des Statuts de l'église réformée d'Annemasse

L'église Réformée d'Annemasse, fidèle à l'organisation presbytérienne synodale, se soumet à la Discipline de l'église Réformée de France et aux décisions du Synode national.

Pour se conformer à la loi du 9 décembre 1905, elle constitue en son sein une association cultuelle dont le fonctionnement est réglé par les statuts ci-après et qui adhère à l'Union nationale des Associations cultuelles de l'église Réformée de France.

Dans sa ferme volonté d'être, par toutes les manifestations de son activité, un fidèle instrument de Dieu et de Jésus-Christ, l'église Réformée d'Annemasse place la déclaration de foi suivante à la base de son existence et de son organisation:
"Jésus-Christ est le Seigneur" (Actes II-6, ICorinthiens 8-6, Phil. 2-11 ), en affirmant que, par cette déclaration, elle entend confesser la même foi que celle de la déclaration de foi de 1938, qui figure, avec son préambule, en tête des statuts de ladite Union Nationale des Associations cultuelles de l'église Réformée de France.

Déclaration de foi de l'église Réformée de France

Au moment où elle confesse sa foi au Dieu Souverain et au Christ Sauveur, l'église Réformée de France éprouve avant toutes choses le besoin de faire monter vers le Père des miséricordes le cri de sa reconnaissance et de son adoration.

Fidèle aux principes de foi et de liberté sur lesquels elle est fondée,

Dans la communion de l'église universelle, elle affirme la perpétuité de la foi chrétienne à travers ses expressions successives dans le Symbole des Apôtres, les Symboles oecuméniques et les confessions de foi de la Réforme, notamment la confession de La Rochelle; elle en trouve la source dans la révélation centrale de l'évangile: Dieu a tellement aimé le monde qu'il a donné son fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle.

Avec ses pères et ses martyrs, avec toutes les églises issues de la Réforme,

Elle affirme l'autorité souveraine des Saintes écritures, telle que la fonde le témoignage intérieur du Saint-Esprit, et reconnaît en elle la règle de la foi et de la vie;

Elle proclame, devant la déchéance de l'homme, le salut par la grâce, par le moyen de la foi en Jésus-Christ, fils unique de Dieu, qui a été livré pour nos offenses, et qui est ressuscité pour notre justification;

Elle met à la base de son enseignement et de son culte les grands faits chrétiens affirmés dans l'évangile, représentés dans ses sacrements,, célébrés dans ses solennités religieuses et exprimés dans sa liturgie.

Pour obéir à sa divine vocation, elle annonce au monde pécheur l'évangile de la repentance et du pardon, de la nouvelle naissance, de la sainteté et de la vie étemelle.

Sous l'action du Saint-Esprit, elle montre sa foi par ses oeuvres elle travaille dans la prière au réveil des âmes à la manifestation de l'unité du Corps du Christ et à la paix entre les hommes. Par l'évangélisation par l'oeuvre missionnaire, par la lutte contre les fléaux sociaux, elle prépare les chemins du Seigneur jusqu'à ce que viennent, par le triomphe de son Chef, le Royaume de Dieu et sa justice.

A Celui qui peut,
par la puissance qui agit en nous,
faire infiniment au-delà de ce que nous demandons et pensons, A Lui seul soit la gloire
dans l'église et en Jésus-Christ,
de génération en génération, aux siècles des siècles!
Amen.

Constitution - objet. Article premier. L'association cultuelle de l'Eglise Réformée d'Annemasse, Association cultuelle constituée en conformité avec des dispositions législatives et réglementaires des lois du 9 décembre 1905 et du 1er janvier 1901, et des décrets du 16 mars 1906 (titre III) et du 16 août 1901, a pour objet d'assurer l'exercice du culte réformé et de pourvoir en tout ou en partie aux frais et besoins du culte et des différents services et activités qui peuvent s'y rattacher légalement.

Sa circonscription comprend dans l'arrondissement de St-Julien, les cantons d'Annemasse, de Cruseilles, Reignier, St-Julien. dans l'arrondissement de Bonneville, les communes de Contamines- sur-Arve, Faucigny, Marcellaz, Peillonex; les cantons de St-Jeoire, Samoëns, Taninges; dans l'arrondissement de Thonon, le canton de Boëge.

Son siège est à Annemasse, département de Haute Savoie. Il pourra être transféré ailleurs dans la circonscription par décision du conseil presbytéral, après approbation du conseil régional.

L'Association se compose d'au moins vingt-cinq membres, sa durée est illimitée.

Membres. Article 2; Les membres de l'Association ayant voix délibérative dans les assemblées générales sont ceux qui ont demandé à être inscrits en cette qualité dans la paroisse après avoir, conformément à la Discipline de l'église Réformée de France, reçu le baptême et été admis à participer à la Sainte Cène. Si le conseil presbytéral, dont le silence vaut consentement, ne s'y oppose pas, ils sont inscrits sur la liste électorale prévue à l'article 3.

Toute personne qui lors de son inscription n'a pas demandé à avoir la voix délibérative est membre de l'Association avec voix consultative dans les assemblées générales.

Le versement régulier d'offrandes destinées à assurer la vie matérielle de la paroisse est demandé à tous les membres.

Toute personne peut en tout temps renoncer à la voix délibérative dans l'association et en rester membre avec voix consultative.

Les statuts, consultables à la paroisse, comportent 15 articles, ils sont signés par le pasteur Maurice Lamouroux, président du Conseil presbytéral, le 16 mars 1975.

Haut de page